Réponses d'experts

Comment isoler mes combles avec de la ouate de cellulose ?

Question posée par DDlabricole 22/07/2011

Bonjour !

J'ai opté pour la mousse papier (ouate de cellulose). Mon grenier étant très bas, j'ai installé un plancher au milieu, de manière à pouvoir faire quelques rangements.
Jusqu'à présent, j'avais de la laine de verre, mais j'ai eu des soucis de condensation dans des canalisations électriques, et en plus la laine s'est vraiment tassée !
J'envisage donc de mettre purement et simplement mon ouate entre les solives. Questions :
 - Dois-je mettre une épaisseur supérieure à celles des solives, de manière à recouvrir le champ de celles-ci ?
 - Dois-je mettre un pare-vapeur  sur le lattis plâtre, avant de semer mes boulettes de cellulose ?
 - Sur la partie centrale, celle que j'utilise en fait, puis-je recouvrir avec des planches (c'est le cas actuellement), sans risques ?
Actuellement, et pour la partie centrale, l'intervalle entre les solives est rempli de laine de verre, je me demandais si je ne pourrais pas conserver ce procédé, le coût de la cellulose est quand même important.

Merci beaucoup pour votre aide car je suis un peu bloqué pour l'instant, tant que je n'ai pas ces renseignements.

Suivre la discussion Partager Signaler
Envoyer par email
Répondre

Vous devez être membre expert pour répondre à cette question.
Rejoindre notre réseau d'experts

2 réponses d'expert

Nièvre Eco Matériaux

Vente de matériaux écologiques pour l'habitat et conseils pour la pose

Expert

Le 23/07/2011

Bonjour,

En réponse à vos questions, la ouate de cellulose Climacell est un produit performant thermiquement, acoustiquement, régulateur d'humidité, et apportant du déphasage dès l'instant où il est correctement posé. C'est l'isolant écologique qui possède le meilleur rapport qualité/prix. Pour ce faire, il faut éliminer toute la laine de verre existante, poser un freine vapeur sur le plancher et faire l'étanchéité à l'air.

En terme d'épaisseur, le plus il y a d'isolant et meilleure sera l'isolation vous assurant confort et économie d'énergie.

Retrouvez toutes les informations sur: www.nievre-ecomateriaux.com

Cordialement

Mikaël JOSSELIN

Conseil et AMOA :Audit thermique et énergétique,Assistance énergétique à la cons

Expert

Le 23/07/2011

Bonjour,
L'isolation de comble perdu nécessite une résistance thermique R>7.5 et un déphasage supérieur à 8 heure pour obtenir un confort d'hiver et d'été satisfaisant.
Cela représente une épaisseur de 30 cm environ et soufflée avec la densité nécessaire.
Une rehausse de votre partie rangement sera probablement à faire.
Il est préférable de retirer l'ancien isolant question de recyclage
Des aides sont possible pour la réalisation d'une isolation de comble, il faut qu'elle soit réalisé par un professionnel mais vous bénéficierez de la TVA 5.5% et avec les aides cela peut vous revenir moins cher que de la réaliser vous même.
Cordialement
Mikaël JOSSELIN
Conseiller en rénovation énergétique

Réponse de ISOVER

Le 25/07/2011

Bonjour DDlabricole,

Dès lors que vous posez un plancher sur un isolant en comble perdu, il est impératif de poser un pare vapeur pour éviter tout phénomène de condensation. Dans le cas décrit, votre lattis ne comportant pas de pare vapeur, vous ne pouviez que vous trouver avec ces phénomènes de condensation. Quant aux laines minérales, elles ne se tassent pas dans le temps sauf si vous stockez des objets dessus ou marchez dessus lors de visites d'entretien de la toiture. L'épaisseur dont vous disposez actuellement et qui vous semble tassée, répondait certainement au standard exigé lors de l'isolation de votre comble (en 1975, lors de la toute 1ère réglementation thermique, l'épaisseur de laine alors mise en oeuvre était de l'ordre de 5 à 8 cm maximum.

Donc pour la réfection de votre isolation, si vous envisagez de poser un plancher sur l'ensemble du comble pour pouvoir y faire du stockage, d'une part il est nécessaire de poser un pare-vapeur indépendant et continu sur l'ensemble lattis + solives (en épousant les solives), de placer une épaisseur d'isolant correspondant au standard exigé aujourd'hui en résistance thermique : soit un premier lit d'isolant dont l'épaisseur correspondra à la hauteur des solives puis un second lit pour arriver à un R global supérieur à 7m2.K/W. Pour ce second lit, un contre solivage sera nécessaire pour envisager par la suite la pose de votre plancher.

Attention toutefois, avant toute transformation (rajout d'un solivage complémentaire, puis plancher... puis stockage), il faut impérativement vous assurer que le plancher existant à la portance suffisante pour supporter le poids complémentaire de cet aménagement + celui du stockage envisagé et il n'y a qu'un calcul de charge prenant en compte le montage actuel (la section et l'entraxe des solives) qui puisse le confirmer (calcul à faire effectuer par un bureau d'étude structure) sous peine de vous retrouver à terme avec un fléchissement possible du plafond voire des fissurations, etc.

Sincères salutations.

Réponse de ISOVER

Le 25/07/2011

Ddlabricole,

Sachant que 30% des déperditions passent par la toiture, si vous souhaitez le maximum de confort tout en ne dépassant pas les 20cm de solives existantes, optez de préférence pour un isolant à faible lambda (plus le lambda est faible (exprimé en W/(m.K), plus l'isolant est performant (à épaisseur égale). Les laines en vrac (même si elles semblent peut-être mieux adaptées à votre chantier) ne sont pas les isolants à plus faible lambda puisqu'elles varient de 0.043 à 0.038 au mieux alors qu'en rouleaux vous pouvez en trouver en lamba de 0.032 et en panneaux à 0.030W/(m.K). De fait, 180mm d'isolant en vrac en lambda de 0.042, vous donnent environ R= 4.30m2.K/W alors qu'une laine en panneaux en lambda de 0.030, vous donne un R= 6m2.K/W. Compte tenu des augmentations successives du coût des énergies, investir dans une isolation performante qui vous fait consommer le moins possible prend du sens : économies immédiates sur le chauffage et à long terme, meilleure conservation du bâti et donc valorisation du patrimoine, notamment à la revente... 

Bon chantier !



Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
Pierre BAYARD

Quand écologie rime avec économie | REFLEXE-ENERGIE (62/80) DZ

Expert

Bernard Miltat

Conseil thermique diagnostic et énergie

Expert

Lionel BEAUFILS

Expertises dans le domaine de la construction | SAS EUROP INVESPAR GROUP France

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Sur le même sujet

Incompatibilité entre isolants phoniques et thermiques

Certains isolants thermiques ont un effet déplorable en termes d’isolation phonique. En effet, ils augmentent le bruit par effet de résonance. Comment savoir quel isolant choisir sans annuler les effets d’un autre ? Compatibilité isolant thermique et phon [...]

Isolation projetée

La composition de la « mousse isolante en bombe » est très proche de la « mousse projetée ». Néanmoins, il convient de distinguer les deux produits.La mousse polyuréthane des bombes aérosols met plus de 20 minutes à s'épandre et à sécher, et près de 24 he [...]

Tester l’isolation thermique avec l’infiltrométrie

Le test d’étanchéité à l’air, appelé aussi infiltrométrie, est généralement réalisé dans le cadre d’une construction BBC (bâtiment basse consommation). En dehors de ce contexte, peut-il être effectué pour vérifier l’efficacité énergétique de l’habitation [...]

Poser des plaques de plâtre avec isolant sur tasseaux

Les systèmes isolants montés sur plaques de plâtre sont des panneaux rigides : constitués d’un isolant : polystyrène (épaisseur 20, 40 mm) ; ou polyuréthane (épaisseur 40 mm) ; solidaires d’un parement en plaque de plâtre d’épaisseur [...]

Précautions à prendre pour l’isolation de combles perdus

L’isolation de combles perdus est indispensable car c’est par les combles que s’évacuent 30 % de la chaleur d’une habitation. Ainsi, aménagés ou pas, l’isolation des combles n’est pas à prendre à la légère. Cas de l’isolation de combles aménagés Lorsque l [...]

Poser des plaques de plâtre avec isolant

Les systèmes isolants solidaires de plaques de plâtre sont des panneaux rigides : Constitués d’un isolant qui peut être : de la laine minérale : épaisseur 40, 80 et 100 mm ; du polystyrène : épaisseur 20, 40, 80 et 100 mm ; du polyu [...]



Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides

article
110147
Comment isoler mes combles avec de la ouate de cellulose ?
Bonjour ! J'ai opté pour la mousse papier (ouate de cellulose). Mon grenier étant très bas, j'ai installé un plancher au milieu, de manière à pouvoir faire quelques rangements.Jusqu'à présent, j'avais de la laine de verre, mais j'ai eu des soucis
http://isolation.comprendrechoisir.com/qr/voir/110147/comment-isoler-mes-combles-avec-de-la-ouate-de-cellulose
question
{"nbReplies":4,"experts":[{"name":"GREENEO","firstname":"Mika\u00ebl","lastname":"JOSSELIN","domName":"Maison et travaux","mark":"1319","level":"Expert"},{"name":"Ni\u00e8vre Eco Mat\u00e9riaux","firstname":"","lastname":"","domName":"Maison et travaux","mark":"261","level":"Expert"}]}